Diagnostic et recommandations pour une stratégie d’acquisition de connaissances naturalistes

À la demande du Ministère chargé de l’environnement, le Muséum a réalisé un état des lieux des référentiels, inventaires, cartographies et suivi de biodiversité continentale. L’analyse conduit ensuite à des propositions pour des nouveaux dispositifs, nouvelles méthodes pour l’acquisition de connaissances, au regard de priorités pour l’usage dans les politiques de conservation de la biodiversité. Ce diagnostic a été enrichi par les contributions d’un large panel d’acteurs de la conservation : établissements publics (IGN, INRA, IRSTEA, ONCFS, ex-ONEMA…), chercheurs, associations, gestionnaires et autres structures à mission de connaissance (CBN, CEN, FPNR, LPO, ORE Poitou-Charentes, RNF, VivArmor Nature…), FRB et bureaux d’études.

Ce travail d’expertise a été piloté par l’UMS Patrimoine naturel (ex-SPN) service commun qui associe Muséum, CNRS et AFB. Le résultat est un rapport conséquent dont le périmètre concerne l’ensemble des milieux terrestres et d’eau douce de métropole et des départements d’outre-mer. Baptisé « Diagnostic et recommandations pour une stratégie d’acquisition de connaissances naturalistes », il rassemble deux tomes : 
  • Tome 1 : Une revue des besoins de connaissance exprimés ou implicites dans les politiques et engagements nationaux ou internationaux et une revue détaillée de l’existant, regroupé par grands types de dispositifs nationaux d’acquisition de données sur les espèces et les habitats. L’analyse est présentée sous la forme d’un bilan forces-faiblesses-propositions.
  • Tome 2 : Une synthèse des analyses précédentes associée à des propositions stratégiques.

L’ensemble est présenté au regard d’objectifs opérationnels en matière de connaissance nécessaire pour la politique publique de biodiversité conduites par le Ministère chargé de l’environnement. Afin de bien articuler avec l’existant et de montrer la logique de complémentarité et d’amélioration, chaque proposition est mise en parallèle d’un état des lieux des dispositifs actuels et de leurs éventuelles lacunes.